La police de Rio enquête sur un vol au mythique stade de football Macarana

La police de Rio de Janeiro enquête sur le vol de plusieurs items dérobés au mythique stade de football Maracana.

Selon les forces de l'ordre, deux bustes en bronze, deux téléviseurs et des tuyaux de bronze ont été volés. L'un des bustes est celui du journaliste Mario Filho, dont le stade porte officiellement le nom.

Le Maracana, qui a accueilli la finale de la Coupe du monde de football 2014 et la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2016, n'a pas été utilisé depuis un match de football amical, en décembre.

Le quotidien de Rio de Janeiro O Globo a eu accès au stade. Il a publié des photos sur lesquelles on voit des sièges arrachés, le gazon bruni par manque d'eau dans l'été carioca, et de la peinture écaillée sur les murs.

L'administrateur du stade, Odebrecht, souhaite redonner l'enceinte aux autorités de l'État de Rio de Janeiro. Autant Odebrecht que le gouvernement d'État ont été éclaboussés par des scandales de corruption et frappés par la crise financière qui touche le pays.

Les dirigeants de la Fedération de football de Rio de Janeiro doivent rencontrer les clubs de la ville la semaine prochaine. Ils souhaiteront fort probablement une intervention du gouvernement de l'État, ce qui semble improbable puisque celui-ci a déclaré une "catastrophe financière" et accuse des mois de retard dans le versement des salaires des enseignants et d'autres employés du secteur public.

Le stade a été remodelé en vue du Mondial 2014, première étape d'un coûteux programme de réforme des infrastructures dans le but d'accueillir le tournoi et les JO.

AP
 

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.